Nous vous proposons des sujets de réflexion qui remettent en question le point de vue conventionnel de l’origine de l’univers, de la vie et de l’homme. Notre but est de faire connaître le point de vue créationniste, qui est basé sur le texte de la Genèse ainsi que sur les observations scientifiques. Bonne lecture. Ps : Pour lire les autres articles, cliquez sur l'année, le mois, puis le titre qui se trouve en bas à gauche de la page.

Vous pouvez nous contacter à :

vendredi 9 mars 2007

LA LUMIERE DES ETOILES LOINTAINES EST- ELLE UNE PREUVE QUE L'UNIVERS EST VIEUX ?




Certaines étoiles sont à des milliers et même des milliards d'années- lumière.

Cela ne signifierait-il pas que la lumière que nous recevons maintenant de ces étoiles a mis des milliers d'années pour arriver jusqu'à nous ?

En dépit de toutes les évidences bibliques et scientifiques, pour une création récente, ceci est un problème auquel nous devons honnêtement faire face. Actuellement, il n’y a pas de solutions satisfaisantes qui soient acceptées par la majorité des scientifiques créationistes, alors nous proposerons un certain nombre d'hypothèses.

Ce que nous observons, n’est pas un vieil univers, mais nous observons certains faits à partir desquels nous pouvons déduire un âge à condition de faire au préalable certaines hypothèses. Quoiqu'elles semblent raisonnables elles sont néanmoins "des croyances" ; alors nous devons regarder attentivement à chacune de ces hypothèses à tour de rôle, en se rappelant qu'une grande humilité est nécessaire. Nous n'avons pas accès à une connaissance infinie, Dieu seul sait tout. L'histoire de la science montre que ce qui semble certain dans une génération peut être totalement détrôné par une nouvelle information dans la génération suivante.

Les hypothèses qui ont été utilisées pour donner un grand âge à l’univers par l'observation de la lumière provenant des étoiles distantes, sont les suivantes :

Présupposition 1 :

les grandes distances attribuées aux étoiles sont réelles.
Plus nous nous éloignons, plus les méthodes de mesures sont indirectes. Toutefois, même s'il y a une grande marge d'erreurs pour les étoiles très lointaines, cela n'est pas vraiment révélateur, car la structure des temps bibliques n'autorise pas plus de 6 à 10 milliers d’années. Même notre galaxie "la voie lactée" est estimée à environ 100 000 années lumière de diamètre. L’univers doit être immense compte tenu du nombre considérable de galaxies visibles.
Cependant une hypothèse intéressante est en train d'être étudiée par le physicien Russel Humphreys qui a mi le doigt sur la question réelle, à savoir :
A quelles distances étaient les galaxies quand la lumière s'est mise en route vers nous ?
La bible indique trois fois (en utilisant 3 verbes hébreux différents) que Dieu à "Etendu ou déployé les cieux (par exemple, Esaie 42 : 5/ 45 : 12/ 51 : 13/ Jéremie 10 : 12 )Puisque les cieux ont été crées avant les étoiles et les planètes, ce déploiement se réfère vraisemblablement à la création des corps célestes.

D'après le Dr Humphreys, il existe une solution à l'équation du champ gravitationnel d'Eistein qui peut permettre une très rapide expansion de l'espace et par conséquent, de toutes les choses qu'il contient. Cela pourrait donner à l'univers la possibilité de gonfler jusqu'à sa taille actuelle en moins de 6 000 ans. Par conséquent, la lumière a commencé son voyage lorsque les galaxies étaient plus proches ( et aussi plus petites et moins énergétiques ) qu'aujourd'hui. Une telle expansion engloberait symétriquement toute la matière et ne serait pas détectable par ceux « de l'intérieur ». Par contre, cela pourrait expliquer le décalage vers le rouge des longueurs d’onde de ce déploiement de la lumière des étoiles.

Présupposition II :

Nous savons avec certitude comment la lumière voyage dans l'espace profond.
En 1953 , les docteurs Moon et Spencer, qui ne sont pas créationistes, ont proposè que la lumière des étoiles a voyagé par des chemins courbés dans une structure mathématique connue comme "L'espace Riemannian". Si c'était le cas, ont-ils déclaré, la lumière la plus distante atteindrait la terre en moins de 20 ans (ils n'étaient pas en train d'essayer de prouver une création récente ou d'approuver la Bible.)

Une telle supposition est de toute évidence difficile à prouver, et a été critiquée sur le plan de l'observation . Dans une page d'un journal créationiste, V. Bounds argumentait le fait que si cette proposition était vraie, on verrait de multiples images des objets célestes. A notre connaissance, il n'y a pas encore eu de tentatives pour rejeter cette critique.
Présupposition III :

La lumière a toujours voyagé à la même vitesse tout au long de l'histoire de l'univers
Manifestement cette hypothèse est impossible à prouver, quoiqu'elle semble raisonnable au premier abord. Si la lumière était plus rapide dans la passé, alors il serait possible pour les étoiles d'être à la fois très distantes et très jeunes. Ceci pourrait être accompli soit par un changement direct dans la vitesse de la lumière, à un moment donné après la création, ou par un principe physique encore inconnu qui a provoqué le ralentissement de la vitesse de la lumière. La lumière que nous recevons actuellement des étoiles distantes, bien que voyageant à la vitesse d'aujourd'hui, aurait couvert une plus grande distance dans les années suivant la création.

En considérant ce point de vue, il est intéressant de noter que le professeur (évolutionniste) russe Troitskii, publia une étude dans le journal « Astrophysique et science de l'espace » dans lequel il déclarait que les observations relevant de la cosmologie telles que le décalage vers le rouge dans la lumière des étoiles et les radiations d'arrière-plan ( utilisées comme « preuves » du big bang ), étaient en fait mieux comprises comme ayant résultées d’un changement en C (vitesse de la lumière).Il proposait que C a commencé à une valeur presque infinie, puis a décru jusqu'à sa valeur présente.

Malheureusement, l'idée du Big Bang ( quoiqu'il y ait un nombre croissant de critiques à son encontre ) a une telle emprise dans l'imagination des cosmologistes qu'aucune autre explication pour ces phénomènes n'attire l'attention. Le travail de Troistkii est fait dans une structure de 2 milliards d'années mais le point principal à mentionner est que le changement de C ne viole aucun principe physique établi.

Ce qui est aussi intéressant , c'est la monographie publiée par les créationistes Norman et Setterfied en 1987. Ils ont accumulé toutes les mesures connues de C pour les 300 dernières années et affirment que la tabulation a montré que C n'est pas constant durant cette période, mais décline toujours jusqu'à un niveau constant dans les années 1960. Ils citent un nombre de tests statistiques qui contredisent la constante de C pendant cette période.Une hypothèse aussi radicale soulève un certain nombre de questions et de problèmes potentiels dans de nombreux domaines de la science. Certaines questions ont trouvé des réponses satisfaisantes par les partisans de cette hypothèse, d'autres non.

Heureusement les travaux futurs clarifieront certainement ce sujet mais en attendant, soyons prudents avant d'accepter cette proposition prématurément.

Présuppositions IV :

L'univers n'a pas pu être crée « prèt à fonctionner » avec des gens sur la terre voyant la lumière des étoiles .
Cela présume que Dieu n'est pas Tout Puissant . La création biblique par définition est un miracle utilisant des procédés qui ne sont pas en activité maintenant. Dieu n'est pas dépendant des lois physiques que nous observons dans le présent puisqu'Il les a instituées.

Dire que Dieu n'a pas pu créer un univers qui est à la fois très grand et très jeune défie la nature même de Dieu telle qu'elle est révélée dans Sa Parole. L'univers a été crée comme une entité en plein fonctionnement. Les étoiles créées le 4° jours l’ont été pour l'homme comme des « signes pour marquer les temps, les jours et les années » Genèse 1-14. Il n’y a aucune raison de croire qu'Adam et Eve ont du attendre 4 ans pour que la première étoile s'illumine (l'étoile la plus proche est à environ 4 années-lumière).

De même, nous ne voyons pas de nouvelles étoiles "clignoter" comme si leur lumière avait finalement atteint la terre. L'exemple qui a été mentionné précédemment par le Docteur Humphreys peut nous amener à une meilleure compréhension de la façon dont la lumière à été créée à l'origine "sur son chemin". Dans un sens, cela peut effectivement inclure un changement (apparent) de C ( les étoiles s'éloignent rapidement , le faisceau lumineux reste intact ), quoique cela ne serait pas détectable dans les mesures qui ont été faites par le passé.

Conclusion

Nous espérons que ces discussions ont été suffisantes pour rendre le lecteur capable de comprendre que le problème apparent d'un univers jeune et grand a plusieurs solutions possibles. Est-ce que la vitesse de la lumière a changé ? Si oui, est-elle devenue constante des milliers d'années auparavant, ou bien a-t-elle été détectée ?
Y-a-t’il une solution dans "l'étirement" de l'espace qui est sous-entendu dans les écritures ? Peut être une combinaison de ces facteurs ? Ou était-ce une méthode complètement différente qui a été utilisée par Dieu pendant la semaine de création pour créer un univers adulte et opérationnel, une méthode qui ne sera peut être jamais élucidée ? Quelque soit la réponse, la foi dans la Parole révélée du Créateur est le seul point de départ raisonnable pour n'importe quelle recherche.

R.Humphreys

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

Autres articles classés par dates, cliquez sur l'année puis sur le mois :

Servez-vous !

Vous pouvez enregistrer, imprimer, photocopier, et distribuer librement ces articles.

Conférences

C'est avec joie que je vous offre mes modestes services si vous le jugez utile, en vous proposant de faire des conférences. Ces messages sont illustrés par un support visuel.

Voici les sujets :

* La création (genèse 1) : Le récit des origines selon la Bible.
* L’origine du mal, de la souffrance et de la mort. (genèse 3)
* Les premiers hommes, et l'origine des races.
* Le plus grand cataclysme de tous les temps : Le déluge et ses conséquences.
* Les fossiles : Avec présentation de quelques spécimens.
* Les dinosaures et la Bible : Ont-ils existés ? Comment étaient-ils ? Que sont-ils devenus ?...etc
* L'évolution et ses conséquences dans la société : On reconnaît un arbre à ses fruits.
* Quelques évidences démontrant l’impossibilité de la théorie de l’évolution.
* La maladie et la santé : Alimentation, pollution...

Chaque étude dure environ 1 heure, et il est préférable de faire une série d'au moins trois réunions. Je ne demande pas de participation financière. Ce qui importe, c'est l'édification du Corps de Christ.

Au service du Seigneur Jésus Christ et à votre service.


Pierre Danis



Pour recevoir les nouveautés

Voici un livre intérréssant

Voici un livre intérréssant
Ce sont des généralités sur l'évolution

Voici des bons livres :

  • Si les animaux avaient la parole
  • Os et roches
  • Qui était la femme de Cain ?
  • Les dinosaures et la Bible
  • Nos origines en question
  • Merveilles de l'ètre humain
  • Questions qui reviennent toujours

Qui étaient Adam et Eve ?

Voici des super DVD que je vous conseille :

  • "Qu'est-ce que la science?"
  • "Débat sur les origines"

Les montagnes du Vercors

Les montagnes du Vercors
Ma région

Etudier la Bible

Nous vous proposons des études bibliques sur toute sorte de sujets, sans trop de commentaires, que vous pouvez utiliser librement et gratuitement pour votre édification personnelle ou pour enseigner d'autres personnes.
Ces études sont le fruit de 42 ans de lecture quotidienne de la Parole de Dieu, dont 37 ans de service missionnaire à plein temps.
Vous les recevrez par COURRIEL (email) sur votre demande.

pierredanis@orange.fr

Rechercher dans ce blog

Libellés

Membres